Adresse
Téléphone

La naissance de la JSST

 


D'après de nombreux témoignages, la pratique du football à Saint-Thonan remonte au début des années 1940.


C'est sous l'impulsion de Christophe Leyer et de ses amis que débutèrent les premières rencontres amicales contre des communes voisines puisque Saint-Thonan n'était engagée dans aucun championnat.


A l'époque, les matches se déroulaient sur les terrains LE BRIS à Kersaos, puis ELLEOUET à Pen Ar Quinquis. Certains se souviennent encore qu'à la fin de la rencontre, les joueurs devaient prêter le ballon aux soldats Allemands, pour que ces derniers puissent également jouer entre eux. Ballon qui leur était fort courtoisement restitué à la fin de la partie.


D'autres joueurs évoquent, avec nostalgie, les longs déplacements qu'ils effectuaient pour pratiquer leur sport. Ainsi, ils n'hésitaient pas à enfourcher leur bicyclettes équipées d'une caisse en bois en guise de sac de sport pour aller jouer jusqu'à Commana... Quel courage !


Mais en 1947, las de refaire toujours les mêmes matchs amicaux, une poignée de personnes prit la décision d'engager une équipe en championnat. Ces pionniers avaient pour noms : Bernard RUNARVOT (Président), Jean Jo CALVEZ (Trésorier), François KERMARREC (Secrétaire), Jean KERVELLA et Lois LE GUEN (Membres)...


Après quelques matchs, une constatation s'imposa. Ils n'étaient inscrits nulle part comme association. Celle-ci fut donc faite le 12 décembre 1947 à la sous préfecture de Brest, publiée au Journal Officiel le 26 Janvier 1948.


La Jeunesse Sportive Saint-Thonanaise était née officiellement, sachant qu'elle a donc un peu plus de 70 ans d'existence.


La JSST joue alors en championnat face aux équipes de:


SIZUN, COMMANA, PLOUDIRY, DAOULAS, GUICLAN, PLOUIDER, PLABENNEC, PLOUVIEN, LANNILIS...


Les couleurs du club sont déjà : ROUGE dominant) et VERT.


Les "conditions" de la pratique du football sont quelques peu différentes de celles utilisées actuellement. Le ballon laisse apparaître de bons gros lacets de cuir, les chaussures sont renforcées à "bout d'os", et les crampons, confectionnés par Bernard RUNARVOT, sont en cuir. Il est donc plus que fortement conseillé de jouer avec deux paires de chaussettes.


La formation des équipes se fait le jeudi à la salle du presbytère, puis chez Alexandrine, qui sera durant de très longues années "le café des sports" et bien d'autres choses...


A domicile, les matchs se déroulent sur le terrain LE BRIS à Kersaos, et pour les matchs à l'extérieur, l'équipe se déplace, environ 14 joueurs pour 2 équipes, avec le "car chocolat" d'ELLEOUET, conduit par Yves BARS accompagné de leur fidèle supporter Louis LEYER.

 


1957 - 1965

 


Mise en sommeil durant une dizaine d'années, la JSST n'a pas pour autant cessé d'exister. En effet, quelques rencontres étaient organisées, dont le traditionnel rendez-vous contre Plouedern : il faut savoir que plusieurs jeunes de Saint-Thonan évoluaient à l'Etoile Saint Edern. Ces rencontres amicales se jouaient sur le terrain LE BERRE à Pen Ar Quinquis (Kichen Ar Rouer) et PAGE à Kervesquen (Park Ar C'Hoat).


Mise à part ces deux ou trois rencontres annuelles, que faire de nos dimanches ? Voilà la question que se posent les jeunes Saint-Thonanais, gagnés par le désoeuvrement.


Pour ce faire, il faudrait un terrain digne de ce nom pour relancer la club ; mais où et comment ?


Aussi, décident-ils d'investir la mairie lors d'un conseil municipal. Malheureusement, la commune ne dispose d'aucun terrain convenant à la pratique du football.

 


1966

 


En Mai 1966, un échange de courrier avec la ligue de l'ouest confirme que la JSST existe toujours en tant qu'association à la sous-préfecture, mais qu'une demande de réaffiliation doit être effectuée pour pouvoir reprendre les activités sportives.


Concernant le terrain, François Laot propose un champ à Pentraon, sous réserve que les buts soient démontés après chaque match.


Nous avons donc une association avec à sa tête Alain KERVENNIC (président), un terrain de foot, il ne manque plus que les joueurs. Ceux-ci sont aux nombres de 22 à signer ; voici la liste : L. Gourvennec, J.Y. Queguiner, A. Queguiner, P. Predour, E. Predour, R. Deniel, J. Bihan, G. Berthou, G. Lagadec, A. Mith, A. Laot, Y. Bars, A. Jacob, A. Gouez, J. Predour, H. Bizien, R. Gourvennec, L. Pochat, L. Tanguy, F. Le Page, A. Kerjean, J.C. Moriot.


Le club redémarre avec deux équipes. La première année, le manque d'effectif oblige certains joueurs à jouer deux matchs le dimanche et les dirigeants à oeuvrer deux fois plus; (J.P. Gouriou, F. Laot, T. Le Borgne, F. Kerouanton, A. Le Berre, J. Kervella, ...).


Et l'organisation ?


Un modèle du genre : mise en place des buts, des filets, traçage du terrain, ramassage des bouses de vaches (pas de tondeuses à l'époque), les vestiaires... quel vestiaire ? L'intendance est assurée par p'tit Jean Cavarec dont la camionnette sert de buvette.


Hélas le classement n'est pas à la hauteur des efforts déployés : pour preuve une superbe lanterne rouge rutillante accrochée au vert feuillage à l'entrée du "stade".


Dans un même temps, le maire, Yves Le Berre, pressé par les dirigeants du nouveau club, décide d'acheter un terrain au bourg afin d'y construire un véritable terrain des sports; il est vrai que les communes avoisinantes en sont dotées (Saint-Divy, Plouedern..., où évoluent plusieurs footeux de Saint-Thonan). Le choix se porte sur le terrain de Jean Cessou, où se trouve le stade actuel.

 


1967 - 1968

 


L'effectif grossit, quatorze nouveaux joueurs signent : J.J. Calvez, G. Mazeas, G. Kervella, D. Salaun, C. Coat, H. Jezequel, R. Tanguy, H. Mith, M. Salaun, J.J. Castrec, J. Abalain, A. Queguiner, M. Appriou et Y. Quentel.


La composition des équipes ne pose plus de problème, mais toujours cette sacrée lanterne rouge accrochée !

 


1969 - 1970

 


Voyant tous les jeunes envahir le terrain à la mi-temps et sitôt le match fini, les dirigeants décident de former une équipe de cadets qui n'évolue pas en championnat la première année. L'engagement intervient en 1970, sous la responsabilité de Henri Ach, l'école de football est née.


1970 marque l'année ou le club prend possession du terrain municipal. Les jeunes joueurs sont mis à contribution pour ramasser les ballons dans la décharge jouxtant le terrain. Une honorable cinquième place et la création de la promotion de première division permettent à la JSST de gravir un pallier, il y en aura d'autres...

 


1971 - 1980

 


Vers la fin des années 1970, la JSST poursuit tout doucement son chemin, sans faire de bruit et commence à se structurer.


Ainsi, les seniors A, qui évoluent alors en promotion de première division, se comportent plus qu'honorablement, mais chaque année un rien les empêche de gravir la plus haute marche du podium.


Quant à l'équipe réserve, elle se distingue en remportant la coupe "Aimé LE GOT" à Trégarantec, victoire qui fut fêtée comme il se doit.


N'oublions pas non plus, les juniors qui multiplièrent les exploits en coupe Gambardella durant ces mêmes années.


L'année 1977 marquera une petite innovation, puisque le terrain changera de sens. Cependant, cette initiative n'enchante pas tout le monde. En effet, avant le début des travaux, une poignée d'irréductibles (ils se reconnaîtront) manifeste sa désapprobation en organisant une marche de protestation devant les tracto-pelles. Comme quoi, on s'attache vite...


En ce qui concerne les équipements, des vestiaires ainsi qu'une réserve sont construits en 1979 améliorant considérablement le confort des joueurs. Auparavant, ces derniers devaient se changer dans les bâtiments de l'ancienne école laïque qui se tenait à l'emplacement de la mairie actuelle.

 


1980 - 1984

 


L'année 1980 débute par l'apparition d'une "mini-crise" au sein du comité directeur. En effet, Alain LAOT arrivant au terme de son mandat de président, aucun candidat ne désire lui succéder. Mais après de multiples hésitations, Jean Jo CALVEZ reprend le flambeau.


Cette même année se déroula la première édition du "Challenge Jean et Gérard Kervella" qui vit la JSST s'imposer sur ses terres.


Ensuite, nous assisterons pendant quelques temps à une variante du jeu de "yo-yo", puisque montées et descentes vont se succéder. Tout d'abord en 1981, l'équipe fanion parvient enfin à accéder à l'échelon supérieur, en première division, au terme d'une saison remarquable. L'équipe B de son côté, remporte une seconde fois la coupe "Aimé Le Got" face à Kersaint-Plabennec par 3-2.


Mais malheureusement, l'année suivante, l'équipe A rétrograde en promotion de première division en ayant lutté jusqu'au bout.


Cependant, opiniâtre, l'équipe première relève la tête et en 1983, dispute un match de barrage à Plougonvelin pour l'accession en première division de district. A l'issue de la rencontre, la JSST s'impose aux tirs au buts, et en sautant de joie, le capitaine René Bazin se blesse; diagnostic : rupture du tendon d'achille.


Malgré tout, Saint-Thonan perdit le bénéfice de la victoire et par là même de la montée sur tapis vert puisqu'un joueur, normalement suspendu pour ce match, disputa quand même la rencontre.


Cette même année, les bénévoles retroussèrent leurs manches et construisirent les tribunes.


Enfin, c'est donc après deux ans de purgatoire que l'équipe fanion retrouve l'élite du district en 1984, en remportant notamment une rencontre capitale face à son dauphin Coataudon par 4 à 2. La JSST survola son groupe puisqu'elle inscrivit 65 buts dont 21 par Fanch Simon et 17 par Joël Laot.


Cependant, le meilleur restait à venir...

 


1984 - 1985

 


Après la montée de l'équipe A en 1ère division l'année précédente, cette équipe atteint pour la première fois de son histoire la PROMOTION d'HONNEUR.


Cette année là, la B accède à la 2ème division, la C termine première en 3ème division.


Les faits marquants de la montée de la A :


- la victoire à Ploudaniel 2 à 1 : buts de M. Corlosquet et F. Simon.


- le nul concédé au match retour contre Ploudaniel 1 à 1 : but de J. Laot devant plus de 500 spactateurs (un record !).


- la victoire à Lampaul-Guimilliau pour la montée 3 à 0.


La composition du groupe de la A cette année là :


Marcel Moalic, Guy Calvez, Michel Calvez, Jean Louis Le Fur, François Le Fur, Hervé Le Berre, Maurice Corlosquet, Jean Luc Porhel, Roger Abasq, Michel Kerbrat, Joël Laot, François Simon, Hubert Rozec, Jacques Lamour, Yvon Kerouanton.

 


1985 - 1986 

 


Année exceptionnelle

 


L'effectif du club passe de 93 à 124 licenciés (montée en PH); Une équipe D est créer.


Pour sa première année en PH :


- l'équipe A termine 3ème.


- l'équipe B termine 4ème.


- l'équipe C termine 1ème.


- l'équipe D termine 6ème.


Les faits marquants :


La victoire 2 à 0 (buts de M. Calvez et R. Lucas) face aux G.A. Landerneau qui n'eu que cette défaite durant cette saison. Outre le très bon comportement de l'équipe en championnat, le parcours en coupe fut la cerise sur le gâteau.


Parcours en coupe :


- Coupe de France :


St-Thonan/St Divy : 4 à 0 -> 2ème tour


Gars du Reun/St-Thonan : 2 à 1 -> 3ème tour


- Coupe de l'Ouest :


St-Thonan/St Divy : 3 à 0


Kerlouan/St-Thonan : 0 à 3


St-Thonan/Ploudalmézeau : 2 à 6


- Coupe du Conseil Général :


La Forest/St-Thonan : 2 à 3


St-Thonan/Gars du Reun : 1 à 1 -> victoire tirs aux buts


Guilers/St-Thonan : 5 à 7


St-Thonan/Lannilis : 4 à 1


Le Conquet/St-Thonan : 4 à 9


St-Thonan/Légion St Pierre : 4 à 2


St Morlaisien/St-Thonan : 0 à 1


Le déplacement à Quimper en finale du Finistère fut une véritable fête pour le club. Deux cars de joueurs et de supporters prirent la route du Sud-Finistère dans une excellente ambiance. La défaite par 4 à 0 devant une équipe de Quimper bien renforcée ne fut qu'anecdotique.


Un club de supporters vit le jour cette année-là, sous la présidence de Roland Puil.

 


1986 - 1987

 


Maintien de l'équipe A en PH : 4ème


Montée de l'équipe B en promotion de 1ère division.


Faits marquants :


Victoire en coupe de France contre les G.A. Landerneau aux pénalties, qui monteront en DSR à l'issue de cette saison.


L'équipe Vétérans verra le jour également cette année-là.

 


1987-1992


Décès de Jean Paul LE BRUN :


Le club perdait un de ses membres des plus dévoués en avril 1988. Agé de 39 ans, Jean Paul était connu pour ses 18 années de bénévolat dont 15 comme secrétaire.


Si aujourd'hui vous pouvez lire ce petit historique du club, c'est en majeure partie grâce à son travail d'archivage.


Après ces trois années, quatre autres exceptionnelles (montées successives, parcours en coupe), le club va se concentrer sur le maintien des équipes à leur niveau plus qu'honorable.


L'équipe A fera six saisons en PH avant de réintégrer la première division en 1991.


L'équipe B fera quatre saisons en promotion de première division avant de redescendre en deuxième division en 1990.


L'équipe C, longtemps barré par la B, fera un bref passage en deuxième division en 1988.


L'équipe D a assez à faire tous les ans dans son championnat "loisirs".


L'effectif du club ayant encore augmenté dans les années 1990, une équipe "loisir" E fut créée de 1990 à 1992.

 


1992 - 1997

 


L'équipe fanion joue en première division de district avec un très bon esprit de groupe, peut-être trop bon pour pouvoir se surpasser et ainsi faire des "coups", a t'on régulièrement entendu.


La réserve, quant à elle, connaîtra des hauts et surtout des bas. Montée en promotion de première division en 1994, descente en deuxième division en 1995, et nouvelle descente en troisième division en 1996.


L'équipe C également appelée la "DREAM TEAM" durant un certains temps fait preuve d'un esprit de camaraderie et d'innovation ; certaines anecdotes en témoignent.


L'équipe D tient bien à son appellation "LOISIRS" et le démontre tous les dimanches matin, avec à l'issue du match un traditionnel pot de l'amitié.


A l'inter-saison 1995-1996, une vingtaine d'arrêts de joueurs seniors provoque la dissolution d'une des équipes seniors.


Heureusement, le club va connaître également, à cette même période, un grand événement extra sportif avec le KARTOON 95. Sous la houlette du jeune et dynamique Patrick GOURIOU, environ deux cents bénévoles du club et de la commune, permettront à plus de deux mille spectateurs d'assister à un grand spectacle et de participer à cette grande kermesse sur le site de Keralaouen.


Pour équilibrer le budget, certains de nos bénévoles participent à l'organisation de concerts.


Au plan sportif, l'inter-saison 1995 fut marquée par l'arrivée d'un nouvel entraîneur, Thierry GUENE. Malgré un effectif très amoindri, qui provoquera inéluctablement la descente de la B, cette saison de transition sera tout de même négociée au mieux sachant qu'un groupe est formé. Cet esprit de groupe fut un facteur essentiel lors de la saison 1996/1997, qui permet aux équipes A et B de finir championnes de leur groupe et ainsi d'accéder à l'échelon supérieur.

 


1997 – 2007

 


Le séjour en ligue fut de courte durée puisqu'à à la fin de la saison 97/98, St Thonan redescend en district, l'équipe B se maintient en 2 ème Division . Les saisons suivantes se ressemblent ; sous la houlette de Gaël Abiven en mai 2001 , nous retrouvons la PH grâce à une défense de fer (10 buts encaissés) et un match mémorable , la dernière journée contre le Stade Brestois C , score finale : 1 à 1 . St Thonan se maintiendra 5 saison a ce niveau , non sans avoir connu quelques frayeurs .

En 2001/2002, maintien à Plouguin sur le score de 0 à 0, la dernière journée. Dans ce même temps, cette année sera marquée par un nouvel événement , la montée de l'équipe B en Promotion de 1ère Division .

La saison suivante 2002/2003 , grâce sans doute à une nouvelle motivation apporté par l'entraineur, Gilles Calvarin, St Thonan se qualifie pour le 5ème Tour de la Coupe de France, réception du Stade Brestois pensionnaire de National (3ème Division nationale) devant plus de 1000 spectateurs . Score final : 8 à 0 pour les visiteurs .

L'année 2003/2004nous proposera deux beaux derby contre nos voisins St-Divy et Ploudaniel. Durant cette période , en ligue, force est de constater que notre attaque n'est pas la plus prolifique du championnat ; serait-ce dû à notre propension à jouer de manière défensive ; on dit que la meilleure défense c'est l'attaque . Facile à dire, mais le faire !


Ce qui devait arriver, arriva


Malgré le changement d'entraineur, l'arrivée de Claude Le Gall et de Philippe Péron, après une saison sans vistoire pour la A une seule pour la B ,tout le monde descend .


En 2006/2007, la machine a mis longtemps à se mettre en route. Grâce à une solidarité de tous les instants sur le terrain durant la poule retour, les deux équipes de St Thonan parviennent à se maintenir.


Cette fin de saison nous augurer de beaux jours a venir, à condition que l'effectif reste stable, sans toutefois refuser la venue de quelques renforts pour compenser le manque d'effectif dans nos équipes de jeunes de 13 à 18 ans.


Heureusement que l'école de football se porte bien. Le club est formateur ; certains de nos jeunes à 13 ans rejoignent des championnat plus relevé dans nos grands club voisins, au détriment des équipes locales. Mais quand ils reviennent, c'est avec un bagage technique étoffé; un effort d'intégration est indispensable


Nous le retrouverons ce championnat de ligue.

 


2007/2008

 


la JSST évolue de nouveau en 1ère Division de district . Arrivée de Patrice Le Roux et de Christophe Via à la tête de l'équipe A .La saison sera marqué par le maintien in extrémis de l'équipe fanion , quand à l'équipe B malgré un potentiel, elle descend en division 4 !

 


2008/2009

 


La saison est mitigé. L'équipe A descend en Division 2, quatre autres équipes les suivrons dans cette échelon (5 descentes par groupe en D1). Quand à l'équipe B malgré un ébut de saison très moyen côté résultat, côté effectif, quelques nouveaux joueurs viendrons épauler l'équipe au cours de la saison par manque de joueurs, l'assiduité aux entrainements viendra récompenser leurs effort comme elle parvient à monter à l'étage supérieur (division 3).

 


2009/2010

 


Joël Laot (ex joueur du club où il a fait les beaux jours mais aussi ancien président de 2000 à 2003) prendra les reines de L'équipe A . Pierre Annezo , joueur de l'équipe fanion est nommé président en remplacement de Jean Pierre Galliou, auteur d'un énorme travail .


Côté résultats , l'équipe A décroche une place dans le milieu de tableau de leur championnat de D2 quand à la B elle se maintient de justesse en D3 .

 


2010/2011 

 


Le club voit l'arrivée d'un nouvel entraineur pour la A , Cédric BERNARD , venu tout droit du FC Landerneau , pour la B on enregistre le retour de Michel BAZIN après un an passé à Ploudiry . L'équipe A manque de peu la montée mais avec un effectif jeune , 22 ans de moyenne environ  , ceux qui laisse entrevoir un belle espoir pour la saison suivante . L'équipe B quand a elle à encore vécu une saison compliqué en obtenant le maintien grâce un réveil lors des dernières journées . A noté le retrait de Alex Le Goff et de Mich' Bazin , les deux encadrants de l'équipe B en cours de saison pour raison personnel , Sebastien Galliou dans un premier temps reprendra cette équipe en pleine crise puis Marc Jezequel viendra le seconder .

 


2011/2012

 


Cédric Bernard est toujours à la tête des équipes séniors , quand à l'équipe réserve Marc Jézéquel continue après avoir pris les reines de l'équipe en fin de saison dernière . L'équipe A qui visé la montée à l'étage supérieur doit se contenter d'une place dans le haut de tableau à quelques points des premiers et une saison irrégulière au niveau des résultats . L'équipe B réalise une saison encourageante .


L'ambiance au sein du club reste intact .


2012 / 2013



Cette nouvelle saison voit le retour à la tête des séniors de Patrice Le Roux ; capitaine de la A et Christophe Via , anciennement Landi FC 4 ans après . Cédric Bernard n'est pas retenu par la direction et retourne au Landerneau FC entrainer les U19 . Niveaux infrastructures , le club se voit être doté d'un nouveau terrain homologué au dessus du terrain principale ; ce nouvel outils devient désormais l'air de jeu pour les matchs du dimanche ; l'ancien terrain d'honneur devient celui d'entrainement , la surface d'entrainement de la saison dernière est remplacé par la maison de l'enfance .


Cotés résultats ; c'est une saison stressante et marqué par les blessures pour les seniors qui frôlent la descente de justesse . Le manque d'effectif dû aux absents démontre bien les résultats .


2013/2014

 


Le duo Patrice Le Roux / Christophe Via est reconduit pour la A ainsi que Marc Jézéquel pour la B


Une tribune fait son apparition aux abords du nouveau terrain ...

Côté résultats , c'est une saison en dent de scie pour l'équipe fanion qui fleurte plus avec le bas du tableau que le haut . Concernant l'équipe réserve l'objectif du maintien est acquis non sans mal 

 


2014/2015

 


Patrice Le Roux est secondé dans sa tâche par Sébastien Galliou ancien portier de l'équipe fanion . Marc Jézéquel élu Maire de la commune quelques mois auparavant laisse sa place à Jérome Abiven pour encadré l'équipe réserve avec l'aide de Vincent Colin joueur de l'équipe .  

L'equipe première avec un certain potentiel joue les premiers rôles durant les 3/4 de la saison avant de s'écrouler durant les matchs charnières . Elle finira dans la première moitié de tableau  .

L'équipe B se maintient de justesse .

 



2015/2016 

 


Patrice Le Roux souhaitant passer la main , le club fait donc appel à Patrick Chély (ancien entraineur de la JGForest , Le FAR et ESY Ploudaniel B) pour emmener l'équipe à son objectif premier , la montée .

Les coachs de la B sont reconduit . 

Le bilan de la saison est mitigé , l'équipe première comme chaque saison joue les 

premiers rôle avant de lacher prise dans la dernière ligne droite pour finalement finir au milieu du classement . A noter que Jéremy Laot fils de l'emblématique Joël Laot aura inscrit tout de même 33 buts dans la saison . 


Concernant l'équipe B  , la saison est une fois de plus compliqué  ; pour la deuxième partie de saison elle fera preuve d'un excellent état esprit pour au final obtenir le maintien .
On notera le départ de Patrick Chély après une saison à la tête des séniors . 
 
2016/2017
 
Après une saison en demi teinte , le club veut rentrer dans un nouveau cycle . C'est donc Philippe Mangin (ancien entraineur de Landrevarzec  , Le Cranou , Etoile Saint Roger et ASPTT Brest) , qui prend les reines des équipes séniors . 

L'équipe A réalise un début de saison exceptionnel en championat comme en coupe . Elle réalise l'exploit d'éliminer Bohars (DHR) lors du 3ème tour de la Coupe de France 1-0 (ap) . Pour le compte du 4ème tour elle affronte l'US Fouesnant (DSR)  , défaite 1-0 non avoir démérité .
Le dernier parcours en date se situe lors de la saison 2003 / 2004 au 5ème tour contre St Pol de Leon (DHR) , défaite 1-0  ; l'équipe fanion est à ce moment là pensionnaire de PH .
En coupe de Bretagne :
                  5 ème tour : 4-3 contre AS Scrignac (PH) 
                    elle tombe contre Plouvorn (DSE) au 6ème tour 4-2 
En coupe du district  ,
                    1/8 finale : 1-0 contre AS Coataudon (D1)      
                     elle perd contre Plougourvest (D2 , monte en D1) 2-1 en 1/4 de finale 
 
Pour le championnat elle finit au final 5ème tout en ayant était dans les 3 premiers tout au long de la saison ; surement dû aux efforts en coupe ....
Concernant l'équipe B elle finit 6 ème apres un début de saison très moyen ; elle réalise une superbe partie de saison entre novembre et mars puis finit en roue libre .


 

 
 
LES PRESIDENTS 

1947 - 2016 : quatorze présidents et co-présidents


1947 - 1957 : Bernard RUNARVOT


1966 - 1969 : Alain KERVENNIC


1969 - 1972 : Nicolas KERVELLA


1972 - 1976 : Aimé LE BERRE


1976 - 1980 : Alain LAOT


1980 - 1983 : Jean Jo CALVEZ


1983 - 1990 : Denis SALAUN


1990 - 1993 : Daniel KEROUANTON


1993 - 1998 : Jean Pierre GALLIOU


1998 - 2000 : Yvon KEROUANTON


2000 - 2003 : Joël LAOT


2003 - 2006 : Jacques LE BORGNE 


2006 - 2009 : Jean Pierre GALLIOU


2009 - 2014 : Pierre ANNEZO

2014 - 2015  : Pierre ANNEZO / Marc JEZEQUEL 


2015-  2016 : Pierre ANNEZO / Joël LAOT

2016-  2017 : Pierre ANNEZO

2017 - ? : Jacky GOURIOU  

 

Les différents terrains d'évolution de la JSST :


1943 - 1947 : Terrain LE BRIS à Kersaos


1948 - 1957 : Terrain ELLEOUET à Pen Ar Quinquis


1958 - 1965 : Terrain LE BERRE à Pen Ar Quinquis


1966 - 1969 : Terrain LAOT à Pentraon


1970 - 1977 : Terrain Municipal


1978 : Terrain Plud Keredol à Saint-Divy


1979 -  2012 : Terrain Municipal

2012 -  ? : Terrain Municipal (Complexe salle de sport) 

 

Les grands travaux :


1967 - 1968 : Construction du terrain municipal


1976 : Construction Buvette + éclairage


1977 - 1978 : Réfection terrain municipal


1979 : Pose de la main courante


1979 - 1980 : Construction vestiaire + réserve


1983 : Construction des tribunes


1986 : Drainage + éclairage terrain annexe


1993 : Construction club-house


1997 : Construction sanitaires


2011 - 2012 : Construction d'un nouveau terrain d'honneur homologué derrière l'ancien terrain principal


2012 : Construction provisoire de la buvette du nouveau terrain en attendant la livraison de la salle de sport prévu pour 2015


2013 : Construction d'une tribune pour le nouveau terrain


2016 : Livraison du bloc vestiaire/buvette/club house accolé à la nouvelle salle de sport

 


 



A noter que ces réalisations n'ont pu être menées à bien que grâce au bénévolat.


Un grand merci à tous les gens qui oeuvrent dans l'ombre et sans qui le club ne serait pas .

LES ENTRAINEURS 

 

 

1995- 1998  : Thierry GUENE 


1999 - 2002  : Gaël ABIVEN 


2002 - 2005  :  Gilles CALVARIN


2005 - 2007  : Claude LE GALL / Philippe PERON


2007 - 2009  : Patrice LE ROUX  / Christophe VIA


2009 - 2010 :  Joël LAOT


2010 - 2012 : Cédric BERNARD 


2012 - 2014 : Patrice LE ROUX  / Christophe VIA

2014  - 2015  : Patrice LE ROUX


2015 - 2016 : Patrick CHELY 

2016 - 2017 : Philippe MANGIN  

             Historique niveau Séniors A

 

1971 - 1981 : Promotion de 1ère division (district)

1981 - 1983 : Division 1 (district)

1983 - 1984 : Promotion de 1ère division (district)

1984 - 1985 : Division 1 (district)

1985 - 1991 : Promotion Honneur (Ligue)

1991 - 1997 : Division 1 (district)

1997 - 1998 : Promotion Honneur (Ligue)

1998 - 2001 : Division 1 (district)

2001 - 2007 : Promotion Honneur (Ligue)

2007 - 2009 : Division 1 (district)

2009 - 201? : Division 2 (district

LES ENTRAINEURS 

 

 

1995- 1998  : Thierry GUENE 


1999 - 2002  : Gaël ABIVEN 


2002 - 2005  :  Gilles CALVARIN


2005 - 2007  : Claude LE GALL / Philippe PERON


2007 - 2009  : Patrice LE ROUX  / Christophe VIA


2009 - 2010 :  Joël LAOT


2010 - 2012 : Cédric BERNARD 


2012 - 2014 : Patrice LE ROUX  / Christophe VIA

2014  - 2015  : Patrice LE ROUX


2015 - 2016 : Patrick CHELY 

2016 - 2017 : Philippe MANGIN  

             Historique niveau Séniors A

 

1971 - 1981 : Promotion de 1ère division (district)

1981 - 1983 : Division 1 (district)

1983 - 1984 : Promotion de 1ère division (district)

1984 - 1985 : Division 1 (district)

1985 - 1991 : Promotion Honneur (Ligue)

1991 - 1997 : Division 1 (district)

1997 - 1998 : Promotion Honneur (Ligue)

1998 - 2001 : Division 1 (district)

2001 - 2007 : Promotion Honneur (Ligue)

2007 - 2009 : Division 1 (district)

2009 - 201? : Division 2 (district